L'histoire de l'US Montagnarde,un exemple pour le football amateur

Article du match de R2 entre Le FC Plouay et les Cormorans de Penmar'h que j'ai eu le plaisir de réaliser pour Ouest France

FCPlouay-Cormorans de Penmarc'h 2-1

Plouay a joué à se faire peur

IMG_2817.JPG

Faute de n’avoir fait le break après l’ouverture du score par Quentin Gehringer (14') les équipiers de Romain Le Limantour se sont fait peur jusqu’au bout « On a assuré l’essentiel » se satisfaisait leur entraîneur Sébastien Morvant. Il est vrai que la coriace équipe des Cormorans de Penmarc’h bien qu’elle soit en fin de classement a vendu chèrement sa peau Si Romain Pichon avait mieux négocier plusieurs trois contre deux.les joueurs de Steve Le Cras auraient pu changé la donne.. Après que Nicolas Tanneau ait suppléé pour la deuxième fois du match son gardien de but Florent Carvat après un tir de Raphael Jan, sur le contre rondement mené le même Pichon offrait un caviar à Paul Percelay qui n’avait plus qu’a pousser le ballon dans le but de Jérémy Cola (75'). Le gardien Plouaysien sauvait son équipe de la correctionnelle en gagnant son duel avec Jordan Talbot (80'). Ce sont les locaux qui finalement parviendront à leurs fins. Tout juste rentré en jeu Olivier Mao délivrait un caviar à Quentin Gehringer qui crucifiait Florent Corvat. « Dans l’optique du maintien cette victoire est importante, même si on n’a pas fait un grand match, il fallait prendre les quatre points » analysait le président Plouaysien Michel Ruyet

Plouay-Penmarc’h 2-1 (1-0)
Arbitre M. : Morvan. Buts : Plouay Gehringer (14et 85'). Penmarc’h: Percelay (75')



04/12/2018
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 43 autres membres