L'histoire de l'US Montagnarde,un exemple pour le football amateur

Retour pour 0uest France des Cotes d'Armor du match entre l'USM et Lannion

Les Lannionnias ratent le coche

« Comment les équipiers de Florian Piolot ont-ils pu s’incliner au Mané Braz » c’est la question que tous les spectateurs présents au match se sont posée. Les costarmoricains auraient du logiquement largement l’emporter. Rémy Le Bourdoulous ne cachait pas sa colère « On doit basculer avec deux ou trois buts d’écart à la mi -temps ensuite on rate un penalty qui nous aurait permis de mener 3-2. On s’est créé en tout une dizaine d’occasions de buts si on avait mis la moitié, c’était plié. On fait de petites erreurs techniques qui nous coûtent très chers ». À l’image d’un Corentin Le Houérou qui fut le meilleur joueur sur le terrain les costarmoricains auraient du profité plus largement des largesses de la défense montagnarde. Les défenses ne furent pas à la fête samedi. L’USMontagnarde qui n’avait inscrit que 5 buts depuis le début de championnat eut le mérite de convertir 3 de ses 4 occasions de buts. Si la sanction est cruelle pour les costarmoricains, l’entraîneur montagnard Romuald Le Maguer qui n’avait pas le choix changea à bon escient son fusil d’épaule « Vu le terrain humide j’avais choisi d’aligner des attaquants plus physiques or quand j’ai fait rentrer Aimen Laraba et Romain Le Hagre c’est a ce moment que le match a basculé » Le feu follet Laraba mit le feu a la rencontre Rahmane Barry et Max Sébilleau profitèrent de ses offrandes pour faire la différence. Les forgerons après quatre défaites imméritées s’étaient refait la cerise en obtenant un match nul chanceux après avoir été archi-dominés la semaine dernière sur le terrain de la TA Rennes ont eu le mérite de ne pas baisser les bras justement avant un vital match de coupe de France à Guipavas. Leur entraîneur Romuald Le Maguer qui écrit dans cette épreuve quelques belles pages en sait quelques choses a La Montagne la coupe et le championnat n’ont jamais fait bon ménage et justement malgré la pression les joueurs n’ont pas baissé & s les bras. Les Lannionais qui affrontent le leader de R2 Douarnenez devront gommer les erreurs qui leur ont coûté cher au Mané Braz.



13/11/2018
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 43 autres membres