L'histoire de l'US Montagnarde,un exemple pour le football amateur

Joueurs passés proféssionnels issus des rangs de l'USM


Georges Jégouzo supporter de la première heure à l'USM est aussi un fin bouliste

 

 

 

 Georges Jégouzo qui n'est autre que mon parrain est un supporter de la première heure de l'USM. On le voit ici à mes côtés sur une photo prise au Moustoir par ma fille Morgane

Si ce matin en page locale de Ouest France beaucoup reconnaissaient Georges Jégouzo, lançant la boule. Georges qui a remporté de nombreux concours est surtout un supporter de la première heure à l'USM.  Dans le livre que je prépare avec d'anciens joueurs et qui sortira l'an prochain il apportera son témoignage sur les premiers pas du club. Comme beaucoup de supporters Georges avait eut quelques doutes sur l'identité actuelle de l'USM et j'en avais fait écho dans un texte qui s'appelait la colère des supporters après l'échec à Saint Malô, ce qui m'avait le plus irrité là dedans c'est d'entendre des propos disant que Georges préférait être à un autre lieu que sur le stade et ne connaissait rien au football. En guise de réponse Georges a fait voici trois ans un AVC et ne boit que du café. Concernant ces connaissances au niveau de l'USM, l'intéressé sait mieux que quiconque de quoi il parle" J'ai joué à l'USM de cadets jusqu'au séniors et depuis plus de soixante ans je suis un habitué du Mané Braz".

La vrai identité de l'USM

"La force de l'USM a toujours été de formé un maximum de joueurs et de les amener en équipe fanion" comme beaucoup de supporters Georges se pose des question sur la véritable identité de l'USM(je partage entièrement son point de vue), si le sport est fait de divergences celà a le mérite de faire avancer les choses. Les supporters montagnards très attachés aux valeurs ont une grande estime pour les joueurs qui donnent le meilleurs d'eux mêmes quelques soient leur horizon, Bernard Maligorne, Stéphane Lestin (même si pur Stéphane celà n'a pas toujours été simple) ou autre Pierrick Le Bert ont en été les garants(Non content d'avoir été un joueur très adulé, Pierrick jouit d'une grande estime en tant qu'entraineur de tous les habitués du Mané Braz), Georges fait tout naturellement parti de ceux là.

Un parrain hors norme.

Si aujourd'hui j'ai moi-même la chance sans langue de bois(même si ce que j'écrit ne plait pas toujours) et surtout sans aucune rancune ni animosité de raconter sur ce site les faits et gestes de l'USM c'est un peu grâce à lui car comme Georges n'est autre que mon parrain.C'est  d'aiileurs lui qui dès l'age de cinq ans m'a fait découvrir le chaudron magique devenu depuis Temple du football Breton cher à Yannick Ménandais qu'est le Mané Braz.

img087.jpg

 


04/12/2014
0 Poster un commentaire

Les joueurs montagnards passés professionnels

 

L'US Montagnarde a fourni dans les clubs professionnels la bagatelle de 23 joueurs. Si la plus belle réussite est sans conteste Gilbert Le Chenadec champion de France avec Nantes Jean Giovanneli a droit à une palme spéciale pour l'ensemble de son oeuvre.

 

Jean Giovannelli

 

Jean Giovannelli

Le nom de Jean Giovannelli reste indubitablement attaché à la commune d’Inzinzac-Lochrist et à son club de l’US Montagnarde. Après y avoir joué en équipes de jeunes, il évolue au Véloce vannetais puis rejoint le Stade rennais en 1960. Amateur, il fait quelques apparitions en équipe première durant trois saisons, appelé régulièrement au milieu de terrain par Henri Guérin puis par Antoine Cuissard.
Parti au Stade lavallois, avec lequel il joue en équipe première en CFA, il retrouve ensuite l’US Montagnarde dont il est successivement joueur, entraîneur-joueur, vice-président, président, et enfin président d’honneur.
Menant en parallèle une carrière d’enseignant, Jean Giovannelli se lance également en politique. Lui-même fils d’un maire d’Inzinzac-Lochrist, il occupe la fonction jusqu’en 2001, et siège également à l’assemblée nationale en tant que député du Morbihan.

 

Jean Marc Le Rouzic

 

 

Si ce mot professionnels est à double sens car les premiers tels Francis Nignol qui opéra au FC Lorient n'avaient pas le même statut que ceux comme le dernier arrivé à savoir le talentueux gardien du Vannes OC Jean Marc Le Rouzic qui est au demeurant très attaché à l'USMontagnarde club qui lui a permis de rebondir à Vannes ou il retrouve notamment Yvon Hochet' qui fut son mentor à La Montagne et qui n'est autre que l'adjoint de Thierry Froger.

Pierrick Le Bert

 

http://nsa34.casimages.com/img/2013/03/16/130316081725671641.jpg

 

«  La Montagne est un tout et très peu de joueurs qu'il l'on quittés ont réussit dans les structures clubs pros » Recruteur de l' AS Monaco Pascal Segré connaît bien l'histoire du club puisqu'il fut le très brillant mentor des forgerons lors de l'épopée Mont pelliéraine. Un Pascal qui avait sut avec son habileté habituel conseillé Pierrick Le Bert qu'il avait sous sa coupe. Pierrick approché quand il jouait à l'USM principalement par le Stade Lavallois et qui signa finalement chez le voisin le FC Lorient puis ensuite à Vannes réussisant une brillante carrière avec u n prime une victoire justement en coupe de France avec Vannes contre le FCL dont il fut le bourreau. Pierrick actuel entraîneur des U19 nationaux de Vannes revient de temps en temps au Mané Braz, il n'est pas étranger à l'arrivée de certains joueurs à La Montagne, on pense à Clément Le Bars qui évolue en équipe de CFA à la GSI Pontivy sous les ordres d'un autre ancien montagnard Nicolas Scourzic.

Pierrick formé à Keryado qui a la particularité d'être né à Madagascar comme Stéphane Ravéloarijuana qui fait actuellement les beaux jours de l'équipe fanion de l'USM

Stéphane Le Garrec

Stéphane Le Garrec grâce au concours de son père Jean Yves qui lui aussi avait commencé à La Montagne avant de terminer sa carrière à l' US Hennebont fit aussi ces premiers pas sous les couleurs montagnardes. Stéphane qui remporta la coupe de France avec Lorient a jouer également à Laval, Guingamp, Valencienne. Il fait parti du staff du FC Lorient

Florent Le Garrec

 

Florent Le Garrec

 

Si les affluences au Mané Braz ont souvent fait rêver des articles de presse prouvent que tout ne fut pas simple notmment quand celui ci accueillait moins de 300 spectateurs. Pourtant l'équipe avait fière allure avec Philippe Celdran , Laurent Le Hen et un certain Florent Le Garrec.

Pur produit montagnard Florent qui est par ailleurs l'ami d oël et d'Eri Cantona(il a joué avec Joël avec Rennes et à Meaux) fut par ailleurs international junior, il entrainera à la fin de sa carrière le club de l'avenir de Plouay

Jean Charles David.

Jean Charles David en arrière plan en compagnie de Stéphane Prado et de l'entraîneur Michel Le Calloch

Le Caudannais Jean Charles David fit parti de l'équipe montagnarde qui faillit accéder à la D2, repéré par La Roche sur Yon qui allait devancé les forgerons, il fit ensuite le bonheur de beaucoup de club dont le FCLorient.

Stéphane Lestin.

Le Mané Braz en liesse avait rendu l'an passé un vibrant hommage à Stéphane Lestin qui en guise d'adieu avec tirer sa référence pour monter avec son épouse un restaurant à Lorient le QG. Stéphane footballeur talentueux est aussi un cordon bleu de la cuisine(on ne peut que vous conseiller de vous rendre déguster la cuisine traditionnelle du maître). Stéphane qui aura marque de son empreinte tous les clubs ou il est passé(la liste est longue) La Montagne, le FC Lorient, Chatellerault, Pontivy, Concarneau etc....

Bernard Maligorne

Bernard Maligorne a débuté tout jeune à l' USM avant de prendre la direction de Nantes ou il a rejoint Gilbert Le Chenadec, s'il aura été un très bon joueur Bernard fut un entraîneur hors norme sous les couleurs du Red Star qu'il envoya en demi finale de la coupe de France, à Laval on en tant qu'adjoint de Michel Le Millinaire, il contribua à sa manière à la victoire historique contre le fameux Dinamo de Kiev d'Oleg Bloknine alors champion d' Europe . Bernard qui dirigea le Brest de la grande époque en ayant sous sa coupe des joueurs aussi prestigieux que Cabanas, Bernard Lama, David Ginola sans oublier Paul Le Guen. Bernard qui avait sa gentillesse habituelle avait d'ailleurs déplacé ces stars pour un match amical un soir au Mané Braz contre le Stade Quimpérois de Stéphane Gilet, les Quimpérois pensionnaires qui restaient sur un échec en quart de finale de la coupe de France perdu contre le FC Metz.

Philippe Celdran

Philippe Celdran avec le maillot montagnard face à la réserve du stade Rennais. On le voit disputer un duel avec Sylvain Ripoll. En arrière plan on reconnait Eric Corlay et Christophe Stéphant.

Formé comme Laurent Quérré(mais dans l'autre club) à Merlevenez Philippe Celdran, aura lui aussi sut tirer son épingle du jeu. C'est à Guingamp qu'il allait faire étalage de toute sa grande classe. Maheureusement pour lui un événement allait contrarié ces desseins. Pour la finale de la coupe de France Philippe fut le dernier à être éliminer de la liste . Cela ne l'empêcha pas de prendre une revanche sur ce coup du sort en étant l'un des artisans de la montée de Sedan en ligue 1,il connut la même réussite avec Le Mans. Aujourd'hui Philippe est à Montpellier ou il travaille pour Louis Nicollin( Il a d'ailleurs été champion de France corporatif). Philippe qui est d'ailleurs toujours à l'écoute des résultats de l' USM par le biais de son père Jean Pierre qui ne rate jamais un match au Mané Braz.

Gilbert Le Chenadec, Patrice Kervarrec, Gérard et Henri Le Bastard

Avant que les Gilbert Le Chenadec, Patrice Kervarrec, Brernard Maligorne et Jean Giovannelli, ne connaissent le haut niveau d'autres joueurs montagnards avaient eut cet honneur, il s'agit de Gérard et d' Henri Le Bastard Gérard et Henri ontn laissé une belle image aux anciens peut cité Gérard qui avec son frère Henri à laisser aux anciens qui les ont côtoyés Henri fut même entraîneur joueur à La Montagne de 1957 à 1959 Gérard passera ensuite par le Stade Lavallois .Tous les deux qui ont bien entendus fait aussi les beaux jours du FC Lorient. Après de sa carrière Gérard découvrira une autre passion le bi-cross, c'est d'ailleurs lui qui a un peu lancé ce sport sur Lorient.

Francis Nignol

De son côté Francis Nignol est ce que l'on peut dire tomber tout petit dans le chaudron montagnard puisque c'est dans le café de ces parents que fut fondé en 1936 l' USMontagnarde( son père s'appelait lui aussi Francis). Francis qui a comme particularité d'être avec Loïc Boulben l'un des deux seuls gardiens de l'histoire montagnarde à être ….roux de nature ce qui ne l'empêcha pas comme le héros de l'épopée Angevine d'être un véritable chat. Passé après La Montagne par Le FC Lorient Francis termina une carrière bien remplie à Etel.

Stéphane Gilet.

Stéphane Gilet(le deuxième en bas à droite) quand il jouait au RC Lens aux côtés de Jean Guy Walemme, Bernard Lama ou autres Christophe Delmotte en 1991

Si Monsieur Le Masson et l'ancien professionnel Jacky Castellan lui ont ouvert la voie alors qu'il opérait au CEP.Sa venue à La Montagne lui servira de tremplin. Au Stade Quimperois il fera étalage de toute sa classe, ce qui lui vaudra d'être repéré par le RC Lens club dont il gardera un très bon souvenir «  j'ai retrouvé à Lens, un peu la même chose que j'ai ressenti quand je jouais à La Montagne  dans les deux villes les gens font des sacrifices pour soutenir leur équipe ». Stéphane qui aujourd'hui tiens un bar dans le centre ville de Lorient.

Stéphane Prado.

Issu comme l'ancien international cadets passé lui aussi par les rangs montagnards Pierrick Le Guennec, Stéphane Prado a suivit les pas de son père qui fut une figure emblématique de La Port Louisienne. En troisième division à La Montagne avec ces grands compats il ratissait bon nombre de ballons, tout en étant efficace de la tête. Stéphane qui passera ensuite professionnel à Quimper puis au FCLorient.

Didier Le Borgne.

Lancé dans l'arène par son oncle Paulo Coquen qui fut professionnel notamment à Cherbourg alors en deuxième division, Didier est avec Alain et Gilles Rio ainsi que Philippe Chaline l'un des quatre mousquetaires de la Garde du vœu d'Hennebont à avoir opéré en équipe fanion à l'US Montagnarde. Il terminera parmi les meilleurs buteurs de troisième division avant de devenir professionnel à Quimper et de terminer sa carrière à Pont Labbé. Didier qui reste dans le football puisqu'il a actuellement en charge le très beau complexe sportif de Bénodet.

Hervé Minard

Hervé Minard issu d'une génération florissante avec les Christophe Tison, Philippe Doussouchet, Patrice Pourrère arrivé en droite ligne presque tous ensemble des rangs du Stade Rennais , ne fera pas à l'inverse de ces talentueux congénaires de vieux os à La Montagne, il quittera le club un an plus tard pour rejoindre la deuxième division et le club Auvergnat du Puy en Velais dirigé par l'ancien professionnel Nantais Hugo Bargas.

Patrick Le Polotec

Patrick Le Polotec sortant du Mané Braz lors du fameux duel qu'il avait livré à Jean Michel Larqué qui jouait à l'époque au Racing

S'il est un regret que qu'il manque à cette fabuleuse histoire de l' USMontagnarde c'est que deux joueurs aussi talentueux que Christophe Tison et Patrick Le Polotec issus de générations qui se sont maheureseument n'aient pas joués ensemble(si ce n'est bien plus tard un match amical contre le Variété football club) car vu leur qualités respectives ils auraient régalés le Mané Braz.

Non content d'avoir été aux côtés d'Alain Le Chenadec et de Jacques Sécher l'entraineur (joueur )de la fameuse épopée d' Angers, Patrick originaire à la fois d Exmes (dans l' Orne) et de Camors passera pro à Quimper avant de devenir entraîneur tour à tour du FC Lorient, de Vannes( avec qui il connaîtra un défaîte en coupe de France contre.. La Montagne), de Baud(aux côtés d'Alain Le Chenadec) puis enfin de Quimper. Polo comme l'on le surnomme affectueusementest de retour à Baud il a a en charge aux côtés de l'ancien meilleur buteur de troisième division sous les couleurs de Saint Brieuc Yohann Mordant les U19 qui viennent de s'illustrer en coupe Gambardella en s'inclinant de justesse contre Carquefou. Patrick qui suit avec attention son fils Victor qui évolue en DSR.

Ronan Le Bohec

 

 

 

 

Sur cette photo du RC Lens  prise en 1991 on retrouve les deux anciens montagnards Ronan Le Bohec et Stéphane Gilet 

En haut, de gauche à droite :


DOS SANTOS – MATTELIN – SIKORA – GILET – MIONNET – BAUDRY –LAIGLE- JANUSSI – S. DORE

Au milieu, de gauche à droite :
DUBOCAGE – SOWINSKI – MAGNIER – WALLEMME – GILLOT – PELTIER –MAUFROY –LE BOHEC – LECLERC – DERUY

En bas, de gauche à droite :
BAIOCCO – BOLI – HOCHART – BOZOVIC – F. DORE – MARTEL – SLATTER – ROJAS - ZERE - MOTTET

 

 

 Si son père Jean Pierre avait fait le bonheur de l'US Berné Ronan Le Bohec a pris la balle au bond. Après avoir fait ces classes à La Montagne Ronan a fait une grande partiE de sa carrière au FC Lorient puis dans quelques clubs normands notamment Fécamp avant de rejoindre le RC Lens, il entraîna ensuite un club Belge.

Alexandre Jacq

Si Alexandre Jacq par ses qualités non seulement footballistiques mais aussi en dehors du terrain, ces nombreux amis ce sont félicité de le voir réussir à Jura Sud.

De retour au pays il disputera de nombreux matchs en équipe fanion à Concarneau avant de rejoindre les Goëlands de Larmor qui jouent en DSE et dont l'entraîneur n'est autre que l'ancien montagnard Romuald Le Maguer.

Mourad Kermouch.

Formé à l'AJ Auxerre ce gentlemen a eut sa carrière brisé par des blessures à répétition ce qui contraria d'ailleurs son passage à La Montagne ou il ne put faire apprécié a cent pour cent son talent. Petite revanche pour lui il émigra ensuite au Luxembourg ou il signa dans un club professionnel

Frédéric Sonzogni.

Le grand Zay est sans doute passé par une très belle carrière. Malheureusement pour lui s'il avait les qualités techniques souvent au délà de la moyenne le reste n'a pas toujours suivi. Arrivé en droite ligne du FC Lorient Frédéric montra son immense talent notamment lors de l'épopée Rouennaise. Celà lui valut de signer un premier contrat pro dans un club … allemand... Après un retour éclair à La Montane puis à Caudan, Fred à 30 ans c'est lancé dans un nouveau défi. Sous les couleurs du Vélo sports Scaërois il a décidé de se lancer dans les courses de vélo...Affaire à suivre avec attention...

 

 

 

 

 

 

  

 


23/03/2013
0 Poster un commentaire