La fabuleuse épopée de l'USMontagnarde et mes coups de coeur

Le brillant défenseur de l’USMontagnarde Kévin Amisador se confie après le beau parcours en coupe de France des forgerons

Kévin.jpg

Kévin Amisador a été flamboyant lors de ce magnifique parcours en coupe de France de l'USMontagnarde(Photo Pierre Le Vaillant site de l'USM)
Kévin : S’il y avait une image notoire à retirer de votre merveilleux parcours ?.-
 
-Il y en a beaucoup vraiment, mais ce serait cette victoire à domicile contre Concarneau, tout simplement parce qu’il y avait notre public, c’était fantastique et important de partager cela avec les supporters et nos familles !!!
Dans ta longue carrière tu as participé à plusieurs épopées de coupe de France notamment avec Plabennec, et La Montagne quel est ton ressenti ?
:Je dis souvent au plus jeune que la coupe de France est une aventure humaine avant tout, qu’il faut vivre pleinement tout en restant des compétiteurs, et je pense que c’est ce que l’on a fait d’où le beau parcours.
Avec Plabennec j’étais plus jeune, le parcours était également magnifique, nous nous étions arrêtés aux 8e de finale perdu à Auxerre, après avoir gagné Nice en 32e puis Nancy en 16e. Cette fois-ci je suis de l’autre côté, je faisais partie des plus anciens donc une autre vision des choses, plus de recul et de sagesse peut être.
Tu es revenu à ton meilleur niveau après une longue absence, c’est un peu une revanche pour toi ?
 
Elle n’était pas si longue que cela � (une année ). Ce n’est jamais simple de retrouver un bon niveau après une grave blessure et je dirais que je ne l’ai jamais retrouvé d’ailleurs, mais j’ai gardé ma générosité et combativité sur le terrain, rien n’est jamais acquis, je pense que je n’ai plus rien à prouver mais on peut toujours et on doit toujours faire mieux.
Après la victoire contre Saint-Brieuc les joueurs t’ont porté en triomphe c’était une juste récompense ? ;
-J’ai le cœur montagnard et je le serais toujours
:Vous formez un groupe formidable avec toi, Micka Tison, Alan Mounier, Rhamane Barry, Antoine Blayo, Nicolas Blutel qui avez permit a des jeunes comme Nathan Rio d’exploser ?…-
-On est plus qu’un club, on est une famille et ça c’est important, une famille, ça ne se sépare pas, quoi qu’il arrive !
Kévin dans ta longue carrière s’il fallait choisir le plus beau moment lequel choisirais-tu ?
-Les images défilent…. C’est compliqué de choisir un seul moment donc joker �
 


30/03/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 64 autres membres