L'histoire de l'US Montagnarde,un exemple pour le football amateur

Brahim Kamissoko espère suivre le même chemin que son frère Mamadou qui est titulaire au FCLorient

 IMG_3171.JPG

Flanqué de son frère Mamadou qui préparait le rendez vous de mardi en coupe de la ligue à Monaco ou les Merlus se sont incliné 1-0 Brahim Kamissoko purgeait samedi son dernier match de suspension. Brahim qui devait ronger son frein en voyant  ses camarades montagnards à la peine face à la Saint Co.

 Après Jonathan et Arnold M'Vuemba, Ibrahim et Mamadou Kamissoko font le bonheur la même saison de l'US Montagnarde et du FC Lorient. Les  frères sont natifs d'une ville vieille connaissance des forgerons à savoir  Drancy. qui fut un des adversaires des montagnards en coupe de France, se complaisent dans le Morbihan .  Seul bémol si le plaisir de Brahim faisait plaisir à voir lors de la victoire en coupe de France à Guipavas à chaud sur le terrain Brahim me confiait " J'aimerai tomber au prochain tour face au FCL se serait super de me retrouver face à Mamadou" On sait ce qu'il advint les merlus se sont inclinés à Saint Malo une semaine après Mamadou s'est fait expulser en championnat face à Plabennec ce qui a fait qu'il n'a pas pu disputer les 64ème de finale ou les forgerons se sont incliné 2-0 sur le terrain de l'AS Vitré. Peu importe c'est un Brahim revanchard que l'on reverra à la rentrée

 Article sur Brahim  réalisé par Arnaud Le Sauce pour le Télégramme de Brest avant la victoire de l'USM  sur Guipavas en coupe de France

En suivant son aîné dans le Morbihan, Brahim Kamissoko n’a pas sacrifié ses perspectives. Au contraire, le polyvalent défenseur, originaire de Drancy, espère décoller avec La Montagne. Pourquoi pas grâce à un parcours en Coupe de France dont les Forgerons ont le secret ?

brahim-kamissoko-a-retrouve-sa-place-dans-le-onze-de-depart_4268974.jpg

« Il m’aide, me pousse, me maintient dans les rails aussi. Je sais qu’un jour, on devra se séparer, mais si c’est le cas, ce sera peut-être bon signe… » En attendant, Brahim Kamissoko (23 ans) s’est, une fois de plus, glissé dans les bagages de son aîné, Mamadou, pro au FC Lorient et probablement titulaire contre Saint-Malo pendant que lui le sera sans doute contre Guipavas.

A Bergerac où ils avaient déjà passé trois saisons ensemble avant de débarquer en début de saison dernière dans le Morbihan. « En premier lieu, j’avais pensé à Locminé, mais le club le plus proche de Lorient où j’habite avec mon frère, c’était l’US Montagnarde. J’ai contacté le président (Kevin Le Gall). Deux semaines après, je signais ».

 

« J’ai été hyper bien accompagné par le club »

 

Seulement voilà, après quelques matchs - « j’étais en train de m’imposer dans l’équipe » -, le Francilien, qui a joué toute sa jeunesse pour la JA Drancy, se faisait une rupture du tendon d’Achille contre la réserve brestoise (le 1er octobre 2017).

 





21/12/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 44 autres membres